Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Copines, Mamans et Femmes (très) actives

Bons plans, déco, diy, enfants, voyages, mode, beauté, recettes, sport, people, bricolage ...

Copines, Mamans et Femmes (très) actives

L'Oiseau, une expérience originale pour un tatouage unique :)

L'Oiseau, une expérience originale pour un tatouage unique :)

Coucou tout l'monde :)

 

Suite à quelques publications de photos j'ai reçu des demandes sur ma rencontre avec L'Oiseau et mon passage sous ses aiguilles.

Alors aujourd'hui je reviens pour vous parler de cet artiste qu'on ne présente plus dans le monde du tatouage car comme l'animal dont il porte le nom, les courants de son art ont porté son nom, ses œuvres et sa réputation par delà les frontières.

Ok ça fait pompeux mais bon quand tu vois la qualité du boulot tu peux être qu'admiratif et ceux qui le connaissent savent que c'est justifié !

 

L'oiseau en quelques mots:

L'Oiseau c'est Franck, peintre dessinateur installé depuis quelques années à Collioure. Un jour il se lance et fait ses armes au Belly Button Tattoo Shop. Il apprend les bases du tatouage avec entre autre Aurélio et Belly et déjà son trait est prometteur et reconnaissable d'un simple coup d'oeil.

Une fois son apprentissage terminé il quitte le shop et ouvre son propre salon à Collioure, le Faubourg Tattoo Club. Et rapidement son agenda est booké !

 

Pour voir ou revoir son incroyable travail c'est ici :

 

Pourquoi j'ai choisi L'Oiseau ?

J'avais 16 ans à mon premier tatouage. Je ne regrette absolument pas ce choix, mais à 30 passés j'ai eu envie de le faire recouvrir. Je sais bien que le laser existe mais je ne voulais pas le faire retirer, juste le cacher avec un tatouage qui soit artistique et pas forcément symbolique.

J'ai regardé le travail de pas mal d'artistes comme Ricci ou encore Niko Inko, sans tenir compte des caractéristiques (âge, sexe, situation géographique, style...), je détaillais les tatouages sous toutes les coutures et plusieurs tatoueurs me plaisaient vraiment artistiquement parlant. Mais chaque fois le constat était le même: le travail de L'Oiseau était à couper le souffle.

J'aurais pu me faire tatouer presque tout ce qu'il a réalisé: animal, paysage, personnage...si on m'avait dit un jour que je porterai le dessin qu'il a fait pour moi je ne l'aurais pas cru, mais son trait est tellement beau qu'il sublimerait même le plus terrifiant des animaux.

 

La première rencontre:

C'est à l'occasion de la convention de Perpignan que je l'ai rencontré. Je lui ai expliqué que je voulais recouvrir un tatouage assez grand, que je voulais que ce soit lui ou personne et que s'il acceptait le projet la seule contrainte serait de réaliser un tatouage qui soit magnifique.

Il a regardé mon dos et il a accepté en m'expliquant que je devais le contacter par mail pour refaire le point et prendre un rdv.

Je suis repartie heureuse comme une gosse le matin de Noël !

 

Du papotage mais pas que...

C'est par mail que j'ai exposé mon projet non pas à Franck mais à Lucie, celle qui gère l'emploi du temps de l'artiste. Attentive, disponible, elle a très vite cerné l'idée globale du projet.

On est tombé d'accord sur un projet qui soit beau, doux, émouvant, placé sous le signe de l'amour maternel et/ou fraternel, et si possible que cela ait un rapport avec le fait que je suis maman de deux petites filles.

Je voyais bien deux fillettes de dos face à la mer se tenant la main, ou 2 gamines accroupies jouant aux billes, un truc du genre. Lucie trouvait l'idée géniale et l'a exposé à Franck. 

Comme on vit pas très loin j'ai réussi à avoir RDV rapidement, 3 mois seulement après le premier contact, car un projet a été reporté.

 

Nous y voilà...

RDV est pris pour une première séance le 6.12.17. La première vraie rencontre autour du projet. On est à 7 jours du RDV pour le tatouage, et Franck veut voir mon dos. Il observe, trace des traits au feutre, plusieurs, et de couleurs différentes. Il se frotte le menton, réfléchis, et si j'ai une totale confiance dans l'artiste ce premier contact est "bizarre".

Il n'a pas encore commencé à bosser sur le dessin et je repars une heure plus tard des questions plein la tête. Va-t-il avoir le temps de faire mon dessin ? Qu'est-ce-qu'il va me proposer ? ...Mais comme c'est L'Oiseau je ne suis pas vraiment inquiète, juste pressée et curieuse.

 

La vie est faite de surprises...

Là je vous jure que je vais vous raconter la vérité, toute la vérité rien que la vérite ! La veille du tatouage, le 12 donc, je reçois un texto de Franck:

"Coucou Sophie, c'est Franck, est-ce que tu aimes les girafes?"

A ce moment là je suis en train de programmer un article sur le blog, hyper concentrée, et ce texto me fait l'effet d'une bombe. Il doit se tromper de numéro. Ah ben non, Sophie c'est bien moi. Bon il doit se tromper de projet parce que j'ai jamais parlé d'animaux...

Il me faut quelques minutes pour réfléchir.

  • Primo c'est L'Oiseau, je suis sûre que même s'il dessinait une bouse géante avec son talent ce serait sublime (ok j'exagère un peu mais à ce moment là il faut que je me rassure !).
  • Deuxio je lui ait dit que j'avais confiance en lui donc je suis curieuse de voir ça.
  • Tertio je n'avais pas de projet précis, juste un univers.
  • Quarto je peux toujours refuser le dessin s'il ne me plaît pas.

Je lui réponds que je n'en connais pas personnellement, que c'est pas un animal commun dans le sens ou on en voit peu, mais que vu la qualité de son travail je suis curieuse de voir le résultat.

Ce message semble le rassurer et il m'explique avoir le projet parfait pour mon dos, équilibré dans les formes et les masses, plein d'émotion et original. 

Je vous le dit j'ai passé une nuit blanche à essayer d'imaginer mon dos façon bordel de la savane.

Le 13.12.17 il est 10 heures quand je pénètre dans le salon. Comme la première fois je m'y sens à l'aise, c'est cosy, beau, super propre et Franck m'accueille avec un sourire. Il me propose un café, bidouille des trucs à gauche et à droite alors que moi je suis au bout de ma vie. Et je suis sûre qu'il fait durer le suspens exprès.

Quand il me propose enfin de voir "mon" dessin il me dit que je peux toujours refuser et qu'il me fera autre chose mais que c'est vraiment le projet parfait à ses yeux.

Et il a raison puisque à peine la feuille retournée j'adopte aussitôt l'idée et le dessin.

 

Une matinée de préparation pour caler les motifs pile au bon endroit et 2 séances de 5 heures chacune seront nécessaires pour terminer mon dos, mais le résultat en valait vraiment la peine.

 

 

Franck est un artiste avec une vision assez spéciale des choses, et si parfois j'ai eu du mal à le suivre, lui sait parfaitement où il va. Pour autant il n'impose rien et il m'a vraiment laissé le choix d’accepter ou de passer à autre chose.

 

 

En résumé:

L'Oiseau est un véritable artiste, un dessinateur hors pair qui est venu sur le tatouage sur le tard mais qui du coup maîtrise les 2 aspects. Ca promet des projets uniques, originaux et surtout ultra personnels.

Son trait est incroyable, il joue avec les lignes et utilise la peau comme une couleur ce qui lui est propre.

Si vous souhaitez un RDV ça peut paraître un peu long mais ça en vaut vraiment la peine et niveau tarif le prix à la séance est très correct étant donné la qualité du travail. Le premier contact se fait par mail, il suffit de lui exposer le projet avec le plus de précisions possibles.

Par contre comme il est ultra booké il n'accepte que les projets qui lui plaisent et qui lui permettront de travailler dans un univers et un style qui lui sont propres, donc on oublie les attrape-rêves tatoués dans le dos ou les petits signes infini sur le poignet. 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article