Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Copines, Mamans et Femmes (très) actives

Bons plans, déco, diy, enfants, voyages, mode, beauté, recettes, sport, people, bricolage ...

Copines, Mamans et Femmes (très) actives

Doudou: astuces et conseils pour ne pas le perdre !

Coucou tout l'monde :)

 

Ceux et celles qui ont des enfants le savent déjà sûrement, le Doudou c'est sacré ! Il est le meilleur ami de votre bébé, un objet de transition indispensable qu'on emporte partout parce que c'est bien connu un Doudou c'est la solution à tout !

Difficultés à trouver le sommeil,  impatience en voiture, petit bobo ou gros chagrin, dans bien des situations les doudous de nos enfants m'ont sauvé la mise !

Mais quand on égare cette chose indispensable, c'est le DRAME ! Et pour l'avoir déjà vécu une fois je peux vous dire que je préfère avoir la gastro plutôt que de perdre un seul doudou !

Voici donc quelques astuces afin de limiter les risques et de garder Doudou en sécurité.

 

1- On possède au moins 1 autre exemplaire :

Ca paraît évident mais quand c'est un cadeau on y pense pas. Pour être tranquille le mieux est de posséder 2 doudous identiques que l'on laisse à bébé dès qu'il a adopté 1 modèle précis. Si certains parents préfèrent alterner, ou garder le second dans le placard, le risque est qu'à la longue bébé en préfère un (plus usé, plus mou, ..) et rejette le second. Dans ce cas il ne vous sera pas d'un grand secours !

Personnellement je pense que l'idéal est d'en posséder 3. Cela peut paraître beaucoup mais croyez moi il vaut mieux avoir un doudou de trop que pas de doudou du tout.

Dans ce cas on en donne 2 à bébés, un l'accompagnera partout, l'autre restera dans son lit, et le troisième sera gardé comme doudou de secours.

2- On sécurise doudou à l’extérieur:

Et là croyez moi j'ai développé des techniques incroyables. Depuis qu'elle est petite Ewenn emporte Boubou dès que l'on part plus d'une journée, mais elle a tendance à le laisser traîner n'importe où ce qui m'oblige à ruser.

En poussette Doudou était attaché avec un ruban sur lequel j'avais fixé 2 jeux de pressions, un à chaque extrémité.  On attache ensuite le ruban à l'arceau de la poussette, puis une deuxième boucle autour du doudou et le voilà bien attaché.

Lorsque bébé grandit et délaisse la poussette on remplace ce système par un plus pratique qui permet de porter doudou en bandoulière. Pour cela on peut utiliser un cordon à clé qui se porte autour du cou, ou en créer un avec un peu de ruban et un petit mousqueton à clé. Il ne reste plus qu'à offrir un joli collier ruban à doudou et à attacher les deux ensembles. Le gros avantage de ce système que nous utilisons encore c'est qu'il laisse les mains libre à l'enfant, pratique en voyage ou en ballade !

On identifie doudou !

Comme pour un animal il existe des solutions qui permettent à celui ou celle qui trouverait un doudou d'identifier son propriétaire afin de le lui restituer:

  • le doudou tatoo permet d’enregistrer le doudou dans une base de données. La personne qui le trouve n'a plus qu'à appeler le numéro vert et indiquer le numéro d'identification du doudou pour que la société recherche son propriétaire.
  • la médaille personnalisée permet de faire figurer des numéros de téléphone sur doudou, parfait pour qu'il retrouve son propriétaire rapidement ! Et en prime il existe différentes formes et tailles, vous aurez donc le choix. A noter que pour des raisons évidentes de sécurité il vaut mieux coudre solidement la médaille sur le doudou plutôt que de la pendre à son cou.
  • la broderie personnalisée permet de coudre directement sur le doudou un numéro de téléphone ou un adresse. Attention toutefois, en cas de changement de coordonnées il faudra défaire la broderie et la remplacer par une nouvelle.

 

 

Si malgré tout ça vous avez perdu doudou sachez que vous êtes dans une m***e noire et vous avez tout mon soutien !

A très bientôt pour de nouvelles astuces qui vous faciliteront la vie ;)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article