Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Copines, Mamans et Femmes (très) actives

Bons plans, déco, diy, enfants, voyages, mode, beauté, recettes, sport, people...

Copines, Mamans et Femmes (très) actives

Cuba, ce qu'il faut savoir avant de partir !

Coucou tout l'monde :)

Quelques jours se sont écoulés depuis notre retour de Cuba et les questions sur le blog ou sur Instagram ont été nombreuses.

Si j'ai plusieurs articles en préparation au sujet de ce séjour, j'ai décidé de commencer par vous parler de ce qui me semble important avant même de partir :)

Je ne suis pas une spécialiste de Cuba, mais comme on voyage pas mal à l'étranger on a compilé ce qui nous semblait essentiel. Les reste sera à découvrir au fil des articles à venir...

 

Il vous faut un visa touristique :

Si vous souhaitez vous rendre à Cuba, en plus d'un passeport en règle sachez qu'il vous faudra également posséder un visa touristique, également appelée carte de tourisme.

Celle-ci sera exigée à votre arrivée et lors de votre départ et sans elle vous ne pouvez ni entrer ni sortir du territoire. Son coût est de 27€ par personne, et elle doit être remplie soigneusement (nom, nom de naissance, date de naissance, numéro de passeport...) et sans rature.

Vous pouvez l'obtenir auprès de votre voyagiste, ou sur le site NovelaCuba qui vous la transmettra par voie postale. Seuls les voyageurs américains, ou en provenance directe des U.S.A doivent accomplir d'autres démarches.

 

Le système de double monnaie :

Concernant la vie courante à Cuba il faut savoir que le pays possède 2 monnaies:

le CUC : monnaie dédiée aux touristes appelée peso convertible. A la parution de cet article 1€ vaut environ 1,1207 CUC.

le CUP: le peso cubain est la monnaie officielle locale, celle utilisée par tous les cubains. A ce jour 1€ vaut environ 29,6972 CUP.

Une fois arrivés sur le territoire cubain, les touristes peuvent échanger leur monnaie contre des CUC directement à l'aéroport dans des automates ou au guichet, puis durant tout leur séjour dans les CADECAS ou les banques. Pour ces opérations seul le passeport du demandeur est exigé.

Il est préférable d'éviter d'échanger des dollars US qui sont soumis à une taxe de 10% non appliquée aux autres monnaies.

Vous voulez acheter des CUP ? c'est également possible mais attention, dans tous les cas il vous faudra d'abord acheter des CUC pour ensuite acheter des CUP (à ce jour 1 CUC  vaut 26,50 CUP)

Le CUC étant accepté partout et la conversion étant facile il n'est pas indispensable d'en avoir lors de votre séjour.

Avant votre départ s'il vous reste des CUP ou des CUC vous pouvez les échanger contre une autre monnaie à l’aéroport.

crédit photo @NovelaCuba

crédit photo @NovelaCuba

Dormir chez l'habitant :

Il faut le savoir, les hôtels à Cuba ne sont pas très nombreux, et en plus d'avoir un certain coût ils ne correspondent pas forcément à ce que vous imaginez. Un 4* cubain ne vaudra pas un 4* français par exemple, ce qui est normal.

A Cuba de nombreuses habitations sont accréditées pour accueillir les visiteurs à leur domicile, ce sont les casas particulares. Elles sont facilement reconnaissables grâce à l'autocollant bleu sur leur porte et mentionnant "ARRENDADOR DIVISA".

Ces maisons sont  conçues et aménagées pour accueillir un certain nombre de touristes,  certaines possédent des chambres indépendantes accessibles depuis l'extérieur (pas besoin de traverser la maison) et d'autres pas.

Le prix varie selon la maison, le quartier ou même la ville, mais pour 10€ en moyenne vous  pouvez avoir une superbe chambre avec tous les équipements, bien située (centre ville centre historique..) et en prime vous contribuez à aider une famille.

Nous avons adoré le fait de vivre en immersion dans une famille cubaine, de nous sentir chez nous et de voir nos enfants évoluer avec beaucoup de sérénité et de facilité dans une famille inconnue.

Notre casa à Viñales et la terrasse de celle de Trinidad
Notre casa à Viñales et la terrasse de celle de Trinidad

Notre casa à Viñales et la terrasse de celle de Trinidad

Se déplacer à Cuba :

Comme partout dans le monde il existe différents moyens de transport à Cuba. En fonction de la distance et de vos besoins vous choisirez la carriole, le coco taxi, le bus, le taxi (limité à une certaine zone géographique), le taxi libre (se déplace partout), le taxi collectif (course partagée) ou la location de voiture.

On a testé la carriole et le taxi sur de courts trajets, c'est sympa, confortable et très accessible niveau tarifs, mais pour nos déplacement d'une ville à l'autre nous avons choisi la voiture de location. Ca a un coût, mais ça a aussi de très nombreux avantages !!! 

Certes les voitures cubaines ne sont pas des fusées suréquipées, mais personnellement notre van Maxus G10 loué chez REX a parfaitement rempli sa mission !

Niveau GPS et trajet, vive Maps.me  (un article arrive bientôt) qui permet de se déplacer facilement et sans utiliser les données mobiles.

Concernant les routes, après avoir entendu des millions de fois que les routes cubaines étaient pourries j'avoue que je m'attendais à des chemins façon pistes africaines. Rien à voir, les routes sont normales, certes un peu abîmées à certains endroits, mais rien de compliqué et toutes les autoroutes que nous avons emprunté étaient gratuites. On a payé 2 CUC pour l’accès à Cayo Santa Maria mais vu l'entretien que nécessite ces points qui relient les îles je trouve cela plus que normal !

 

Taxi, bus, coco taxi et route que nous avons empruntée
Taxi, bus, coco taxi et route que nous avons empruntée
Taxi, bus, coco taxi et route que nous avons empruntée
Taxi, bus, coco taxi et route que nous avons empruntée

Taxi, bus, coco taxi et route que nous avons empruntée

Un pays sûr et tranquille :

Cuba est un pays magnifique et si ses habitants sont les rois de la débrouille quitte à pigeonner un peu le touriste, pour autant vous ne risquez rien.

On essaiera toujours de vous vendre un service dont vous n'avez pas besoin, de vous rabattre vers un restau qui n'est pas exceptionnel, mais ça reste toujours gentillet.

Il suffit de se dire que c'est un sport national, une habitude cubaine qui s'est développée à cause de l'économie locale. Pour autant  les rues sont sûres et tout est fait pour que le pays soit le plus accueillant et paisible possible.

 

Dans un article très intéressant, le site Mediapart explique que "Cuba ne possède pas de police anti-émeute (les CRS en France)...depuis la création du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies, l’île est réélue régulièrement pour y siéger auprès d’une cinquantaine de pays...Au niveau de l’Indicateur de Développement Humain (IDH), Cuba se classe 67e selon l’ONU. (23) Devant le Brésil, la Chine, l’Inde, le Mexique, la Turquie, l’Ukraine, l’Afrique du Sud, l’Iran…Hors revenus Cuba se classe 26ème, devant notamment le Royaume-Uni." 

Cuba est une destination idéale en famille, même avec de très jeunes enfants et nous avons découvert ce pays avec beaucoup de sérénité.

 

 

Voilà, si vous envisagez de vous rendre à Cuba j'espère que cet article vous aura été utile et qu'il pourra vous aider à y voir plus clair :) 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article