Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Copines, Mamans et Femmes (très) actives

Bons plans, déco, diy, enfants, voyages, mode, beauté, recettes, sport, people...

Copines, Mamans et Femmes (très) actives

Distordu : des bijoux uniques et sur mesure à découvrir de toute urgence !

 

Coucou tout l'monde :)
 
Il y a quelques jours nous étions en famille au festival 20 sur 20, vous avez d'ailleurs pu le voir en story Instagram, et on a eu avec Romane un E-NOR-ME coup de cœur pour un créateur de bijoux. Si vous nous lisez, vous savez à quel point j'aime les bijoux, surtout quand ils sortent de l'ordinaire, et je n'accorde pas tellement d'importance à la marque ou au prix, mais uniquement au travail et à la qualité.
 
Après avoir admiré le travail et discuté avec le créateur de la marque Distordu, j'ai décidé qu'il fallait absolument que je vous en parle sur le blog. Parce que franchement les bijoux qu'on a découvert et essayé sont justes magnifiques. 
 
Romane qui écoute les explications de Simon.

 

Les bijoux Distordu sur le marché des créateurs du Festival 20 sur 20

 

Avant de vous expliquer pourquoi on a craqué pour ces bijoux, on a eu envie de laisser Simon se présenter et présenter son travail...
 
Parle-nous un peu de toi (ton prénom, ton âge, l'endroit ou tu vis et travaille...)
Je m'appelle Simon (Distordu). J'habite dans les Pyrénées Orientales et je travaille chez moi, dans mon atelier, à Trevillach. J'ai 31 ans.
 
Tu crées des bijoux depuis quand ?
J'ai commencé à créer des bijoux et des objets de décoration il y a environ un an et je les vends en boutique à Perpignan et sur les marchés de créateurs depuis avril 2019.
 
Pourquoi choisir les pièces de monnaie comme base de travail ?
Toutes mes créations sont réalisées à partir d'objets de récupération (pièces de monnaie, couvert en argent, bois de cerf trouvés dans la forêt,...) à qui je donne une seconde vie. J'avais une petite collection de pièces et j'ai eu l'idée d'en faire des bijoux.
 
Peux- tu nous montrer ta pièce préférée et nous expliquer pourquoi elle l'est ?
J'aime particulièrement une bague que j'ai réalisée avec une pièce de monnaie de 1866 provenant de Belgique. La devise du pays est inscrite dessus : "L'union fait la force".
 
Si on retrouve une pièce qui a une valeur sentimentale, tu peux la transformer en bijou ?
Bien sûr, je peux également transformer vos propres pièces en bijoux.
 
 
Distordu : des bijoux uniques et sur mesure à découvrir de toute urgence !

Ce qu'on a aimé quand on a découvert le travail de Simon c'est tout d'abord la finesse et la qualité de ses bijoux. S'il fabrique de petits bracelets trop mignons et assez simples, il a aussi de superbes pièces vraiment très originales comme ce collier :

 

Il crée des bijoux dans différents matériaux, mais j'ai eu un vrai coup de cœur pour les bijoux qu'il fabrique à partir de pièces de monnaie et je lui ai d'ailleurs demandé s'il pouvait utiliser les pièces que l'on ramène de nos voyages pour nous fabriquer des anneaux dans le style de ceux que l'on a vu (affaire à suivre ^^)

Niveau tarifs, je ne peux pas vous les donner car bien entendu tout dépend de la pièce choisie et/ou du travail demandé, mais sur son stand j'ai trouvé les prix cohérents et vraiment abordables pour des bijoux aussi beaux et surtout uniques. 

 

Vous l'avez sûrement compris mais avec Romane on est vraiment fan du travail de Simon, à tel point qu'on a eu envie de lui consacrer un article. Quand on voit les prix pratiqués par certaines "marques" qui fabriquent leurs bijoux à la chaîne (et même pas en France) on se dit que Distordu gagnerait à être connue. Si vous avez envie d'acheter un beau bijou, unique, sans vous ruiner, ou de le faire réaliser à partir d'une pièce qui a une valeur sentimentale je suis sûre que vous trouverez votre bonheur dans la boutique de Simon.

 

On vous invite à aller découvrir son travail et même à lui laisser un petit message si le cœur vous en dit, et pour ça ça se passe sur sa page facebook Distordu :)

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article