Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Copines, Mamans et Femmes (très) actives

Bons plans, déco, diy, enfants, voyages, mode, beauté, recettes, sport, people...

Copines, Mamans et Femmes (très) actives

Faut-il faire expertiser sa maison après un dégât des eaux ?

Quand une inondation survient, elle peut causer de gros dégâts matériels dans votre maison ; des dégâts dont les coûts de réparation peuvent être estimés à des centaines, voire des milliers d'euros. Que se passera-t-il donc si vous n'avez pas les ressources financières pour effectuer ces travaux de réparation ? Vous risquez de vous retrouver face à un véritable casse-tête. Toutefois, quand vous avez souscrit à une assurance habitation, vous pouvez demander une indemnisation auprès de votre assureur. Voici donc quelques éclairages sur la procédure à suivre pour toucher cette indemnisation et sur l'obligation ou non de recourir aux services d'un expert en assurance habitation avant d'être indemnisé.

Le rôle clé de l'expert en assurance habitation

Un expert en assurance habitation est un professionnel chargé de déterminer le montant des réparations que prendra en charge l'assureur après un sinistre. Il est mandaté par l'assureur, mais si vous estimez que le montant calculé par ses soins ne vous donne pas satisfaction, vous pouvez faire appel à un expert d'assuré pour effectuer une nouvelle expertise (on parle alors de contre-expertise). En vous rendant sur le www.eab.expert, vous trouverez un expert en assurance habitation expérimenté qui mettra tout en œuvre pour vous apporter satisfaction.

Outre l'expert d'assurance et l'expert d'assuré, il y a un troisième type d'expert en assurance habitation : l'expert judiciaire. Il n'intervient qu'au cas où l'assureur et le sinistré n'arriveraient pas à s'entendre sur le montant de l'indemnisation. Il est désigné par un juge et sa décision est irrévocable.

Qu'il soit sollicité par l'assureur, par le sinistré ou par le juge chargé du potentiel litige, l'expert en assurance bâtiment a trois principales missions. D'abord, il doit déterminer les causes de l'inondation, pour voir si le sinistré pourrait être en partie ou entièrement responsable. Ensuite, il fera l'inventaire des biens endommagés et enfin, il effectuera une estimation du montant des dégâts.

Maintenant que le rôle de ce spécialiste est établi, une interrogation demeure néanmoins : est-il obligatoire de faire intervenir un expert en cas de dégâts des eaux ?

Faut-il faire expertiser sa maison après un dégât des eaux ?

L'expertise, une étape obligatoire avant une indemnisation

Oui, il est nécessaire de faire intervenir un expert en cas de dégâts des eaux. De fait, le Code des assurances impose le recours à un expert en assurance habitation en cas de dégâts des eaux. Cependant, cette sollicitation est déterminée par l'importance des dégâts.

En cas d'inondation, vous avez l'obligation de déclarer le sinistre à votre assureur. Vous disposez d'un certain délai pour faire la déclaration par courrier avec accusé de réception. Si le montant des préjudices subis est inférieur à 1600 euros, l'assureur ne fera pas appel à un expert. Mais si le montant est estimé à 1600 euros ou plus, l'expertise devient obligatoire.

Il faut également préciser que si le sinistre est une catastrophe naturelle, il faut d'abord attendre que les autorités compétentes le déclarent comme telle par un arrêté ministériel, avant d'entamer une quelconque démarche. Vous aurez alors un délai de 10 jours après la parution de l'arrêté ministériel pour signaler à votre assureur le sinistre. Il décidera ensuite s'il est nécessaire de faire appel à un expert.

Le recours à un expert en assurance habitation est également obligatoire lorsque le sinistre :

  • a été causé par une catastrophe technologique,
  • relève de l'assurance dommages-ouvrages du constructeur du bâtiment, et non de l'assurance habitation du sinistré.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article