Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Copines, Mamans et Femmes (très) actives

Bons plans, déco, diy, enfants, voyages, mode, beauté, recettes, sport, people...

Copines, Mamans et Femmes (très) actives

Comment protéger ses muscles du catabolisme ?

La construction des muscles nécessite la création quasi constante de nouveaux tissus (anabolisme). Le phénomène contraire, appelé catabolisme, peut vous toucher si vous n'apportez pas suffisamment de nutriments aux fibres musculaires ou si vous vous entraînez excessivement. Explications.

Comprendre le catabolisme

Le catabolisme est le phénomène contraire à l'anabolisme. Il s'agit de la dégradation musculaire et il convient de le fuir si vous vous entraînez dans le but de gagner de la masse.

Le BCAA : LA solution pour éviter le catabolisme

Pour éviter le catabolisme, il suffit de respecter une équation très simple : mangez plus que ce que votre corps brûle. En effet, lorsque vous manquez de calories, vos muscles en subissent les conséquences et à l'inverse, si vous ingérez de bonnes calories, votre masse musculaire en est stimulée. Il convient en outre de prendre un repas avant un entraînement afin de retarder le catabolisme durant votre séance de sport. Une fois l'effort terminé, il suffit de prendre une banane avec un mélange de whey protéine pour amorcer la récupération musculaire, mais aussi pour retrouver rapidement de l'énergie. Outre des polymères de glucose et de la créatine, les « compléments » dédiés à cette récupération doivent contenir du BCAA (acide aminé à chaîne latérale ramifiée). N'hésitez pas à vous procurer en ligne le BCAA zero de Sproteine.com pour vous aider à accroître votre résistance à la fatigue ou à améliorer la synthèse des protéines.

La perte musculaire

Le catabolisme est un phénomène biologique durant lequel les molécules complexes (protéines, lipides, acides nucléiques, polysaccharides, etc.) se décomposent et deviennent des molécules simples (nucléotides, monosaccharides, acides aminés et gras, etc.). Par la suite, ils sont usités dans d'autres réactions anaboliques ou s'oxydent afin de libérer de l'énergie. Dans le domaine du sport et de la musculation, cela signifie concrètement que vos tissus musculaires se décomposent pour fournir de l'énergie à votre corps.

Comment protéger ses muscles du catabolisme ?

Sport et musculation : se protéger du catabolisme

Vous atteindrez vos objectifs de transformation physique et éviterez le phénomène de catabolisme par une bonne alimentation et par une pratique sportive intelligente. Il convient en effet de consommer les bons aliments et de réduire les efforts excessifs sur le long terme.

Mangez régulièrement

Lorsque l'on fait de la musculation, il est essentiel d'éviter de rester plus de 3 heures sans manger. Une alimentation adéquate à répartir de manière uniforme est primordiale si vous essayez de gagner de la masse musculaire. Tous les jours, vous devez prendre 5 à 6 repas qui apporteront à votre corps suffisamment d'acides aminés et d'énergie pour répondre à ses besoins. Intégrez par ailleurs à votre alimentation les gras sains non saturés à l'instar de l'oméga 3 et les glucides complexes affichant un faible indice glycémique.

Limitez-vous à une séance de musculation de 60 minutes

Lorsque vous vous entraînez, limitez vos séances à 60 minutes maximum, étirements et échauffements inclus, pour éviter le catabolisme. S'entraîner beaucoup trop active la sécrétion de cortisol, le principal précurseur de la dégradation des tissus musculaires pour fournir davantage d'énergie. La meilleure option consiste à libérer de la testostérone via des séances courtes, mais intenses. Cette hormone de croissance influe grandement sur le processus d'anabolisme (la croissance musculaire).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article