Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Copines, Mamans et Femmes (très) actives

Bons plans, déco, diy, enfants, voyages, mode, beauté, recettes, sport, people...

Copines, Mamans et Femmes (très) actives

GROSSESSE : Les formalités importantes à faire rapidement pour passer une grossesse tranquille .

GROSSESSE : Les formalités importantes à faire rapidement pour passer une grossesse tranquille . (source photo @magicmaman)

GROSSESSE : Les formalités importantes à faire rapidement pour passer une grossesse tranquille . (source photo @magicmaman)

Coucou tout le monde !

 

Vous venez d'apprendre que vous attendez un bébé ? Même si la première chose qui vous vient à l'esprit c'est l'achat de vêtements, la préparation de sa chambre ou encore le choix de la poussette, il faut aussi penser à toutes les formalités qui sont tout aussi importantes.

Mon article a pour but de vous  établir la check-list pour être sûr de ne rien oublier.

 

1-Les examens médicaux obligatoires :

Si c'est votre première grossesse, sachez que vous aurez au total 7 examens médicaux prénatals obligatoires.

Voici comment ils sont répartis :

-Premier examen avant la fin du 3ème mois de grossesse.

-Six autres examens qui s'étalent du 4ème mois jusqu'à l'accouchement.

 

Pour effectuer les examens médicaux deux solutions s'offrent à vous :

-Soit en choisissant une sage-femme

-Soit en optant pour un médecin gynécologue ou un médecin généraliste.

Bien entendu, ces examens sont obligatoires afin de vérifier le développement de bébé mais également de suivre votre santé au fils des mois.

 

2-La déclaration de grossesse :

Toute grossesse doit être déclarée avant la fin du 3ème mois de grossesse soit à 14 semaines de grossesse, c'est le professionnel qui suit la grossesse qui délivre le document composé de trois volets.

Le volet rose est a envoyer à la caisse d'assurance maladie afin que la grossesse soit prise en charge à 100% pour l'ensemble des frais médicaux.

Les deux volets bleus sont à renvoyer à la caisse d'allocations familiales afin d'obtenir la prime de naissance, en fonction de vos revenus.

 

3-Annoncez votre grossesse à votre employeur :

La loi vous oblige à déclarer votre grossesse à votre employeur avant de partir en congé maternité.

Mais, toutefois, cela peut être plus courtois d'annoncer votre grossesse à votre employeur le plus tôt possible afin que ce dernier puisse s'organiser de son côté pour trouver une remplaçante le temps de votre congé maternité.

Pour informer votre employeur de votre grossesse, le mieux reste la lettre recommandée avec AR en prenant soin d'indiquer la date précise du départ en congé maternité.

Si vous n'êtes pas en activité professionnelle mais inscrite à Pole Emploi, vous devez absolument les prévenir aussi.

 

4-Vérifiez votre convention collective :

Si vous êtes en activité professionnel, n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à la convention collective de votre entreprise.

Avec un peu de chance vous aurez peut-être la chance de bénéficier de quelques aménagements liés à votre grossesse : quelques minutes de moins par jour sur votre temps de travail, réaménagement de votre espace de travail, poste moins pénible...

Pour vérifier votre convention collective, sachez que vous trouverez le nom et le numéro directement sur votre fiche de paie.

Toutes les conventions sont consultables en ligne sur www.legifrance.gouv.fr

 

5-L'inscription à la maternité :

Même si aucun établissement ne pourra vous refuser le jour J en cas de non inscription, il est préférable de réserver sa place dans une maternité.

Vous êtes libre de choisir la maternité qui correspondra le mieux à vos attentes, qu'il s'agisse d'une clinique privée ou d'un hôpital .

Essayez de choisir la maternité la plus proche de votre domicile pour y être le plus vite possible en cas d'arrivée trop rapide de bébé.

Par contre, si vous êtes considéré comme une grossesse à risque avec une naissance qui peut-être prématurée, je vous conseille de vous orienter vers un hôpital plutôt qu'une clinique privée.

En effet, les cliniques n'ont pas toujours le matériel nécessaire pour accueillir les bébés prématurés et de ce fait vous serez automatiquement transférés vers l’hôpital, beaucoup mieux équipé pour gérer les bébés prématurés.

 

 

6-Renseignez-vous auprès de votre complémentaire santé :

Si vous choisissez d'accoucher dans une clinique privée, il est important de vous renseigner auprès de votre complémentaire santé pour la prise en charge des frais annexes comme la chambre particulière, le dépassement d'honoraires, la télévision etc...

Certaines mutuelles proposent même une prime de naissance, ça vaut peut-être le coup de vérifier si votre complémentaire santé vous offrira cette prime ou non.

 

 

7-La mise à jour de la carte vitale :

On ne le fait pas automatiquement et pourtant mettre à jour votre carte vitale va permettre de bénéficier correctement des frais liés à la grossesse.

La mise à jour d'une carte vitale se fait rapidement dans une borne de mise à jour disponible dans toutes les caisses d'assurance maladie et  bon nombre de pharmacies .

N'hésitez pas à la mettre à jour au moins 2 fois pendant votre grossesse soit avant la fin du 3ème mois de grossesse et au 6ème mois de grossesse.

 

8-L'entretien prénatal précoce :

Instauré en 2006, mais malheureusement pas assez sollicité par les futures mamans, l'entretien prénatal précoce est très important.

C'est au cours du 4ème mois de grossesse que cet entretien se déroule et peut effectué seule ou avec le futur papa.

Cet entretien n'est pas un contrôle sur l'état de santé de bébé, mais plus un temps de discussion libre entre une sage-femme et vous pour aborder divers sujets comme la préparation à l'accouchement, l'allaitement, l'accueil , les soins de bébé et aussi les suites de couches.

Durant cet entretien, n'hésitez pas à poser toutes les questions qui vous viennent à l'esprit liés à l'arrivée du futur bébé.

 

9-Pensez à la reconnaissance anticipée: 

Si vous n'êtes pas mariés, il peut être pratique de faire une reconnaissance anticipée avec le papa.

Cet acte va permettre de protéger votre compagnon mais également vous-même. En cas de souci quel qu'il soit, la filiation de l'enfant est déjà établie.

Pour faire la reconnaissance anticipée est à réaliser auprès d'un officier de l'état civil à la mairie avec vos pièces d'identité.

L'officier rédigera un acte de reconnaissance dont la copie sera à fournir lors de la déclaration de la naissance.

 

10-Faites les démarches pour le mode de garde:

Certes bébé n'est pas encore né et pourtant je vous parle déjà de choisir votre mode de garde pour le moment ou vous reprendrez votre travail.

Plusieurs choix s'offrent à vous: la crèche, l'assistante maternelle, la garde d'enfant à domicile ou encore la gare partagée.

Si vous vous orientez vers une garde en crèche, sachez que les inscriptions peuvent être réalisées à partir du premier trimestre ou à partir du 6ème mois de grossesse, en fonction des modalités des crèches.

Si vous vous orientez vers une assistante maternelle, sachez que certaines sont surbookés, vous trouverez la liste complète des assistante maternelle de votre ville, directement au RAM ou sur le site de la CAF: www.mon-enfant.fr

Faites plusieurs entretiens et choisissez celle avec laquelle vous vous sentirez le plus à l'aise, tout en prenant soin d'examiner l'environnement dans lequel elle accueillera votre bébé.

Si vous avez trouvé la perle-rare, optez pour un engagement récirpoque afin de ne pas perdre la place de bébé chez cette assistante maternelle.

 

11-Commencez le faire-part : 

Si vous êtes attaché à la fameuse tradition du faire-part sur papier pour annoncer la naissance de bébé, prenez de l'avance.

N'oubliez pas que lorsque bébé sera né, vous aurez beaucoup moins de temps donc prendre de l'avance pour le faire-part semble être une excellente idée pour ne pas être débordé.

Bien entendu, avant la naissance il sera difficile de connaître le poids et la taille de bébé, mais vous pouvez commencer à vous avancer en préparant les enveloppes avec les adresses des destinataires et coller les timbres.

Fouillez sur internet pour trouver le modèle de faire-part qui vous plaira le plus et réfléchissez aussi à une idée de texte original.

 

Voilà, je pense avoir fait le tour des formalités à faire pour passer une grossesse zen, je suis sûre que il y a quelques détails que vous n'aurez peut-être pas penser, non ? Enfin du moins si c'est pour une première grossesse.

 

A Bientôt pour un nouvel article « Bébé »

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article