Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Copines, Mamans et Femmes (très) actives

Bons plans, déco, diy, enfants, voyages, mode, beauté, recettes, sport, people...

Copines, Mamans et Femmes (très) actives

Perpignan: venez à la découverte de Visa pour l'Image

Coucou tout l'monde :)

 

Aujourd'hui me revoilà pour te parler d'un événement qui se déroule chaque année à Perpignan et que nous apprécions beaucoup, 

Visa pour l'image, Festival International du Photojournalisme

     

    Visa pour l'image où comment un mensonge a finit par payer !

    Pour ceux qui l'ignore, Visa pour l'image est né "d'un bobard plus gros que le Castillet". C'est ainsi que l'Indépendant titre la naissance de cet événement international.

    Début des années 90 Perpignan cherche à organiser un événement pour prolonger un peu la saison touristique et François Leroy propose alors cette idée: créer un festival de photojournalisme.

    La commune refuse le projet, c'est alors que François Leroy décide de bluffer en annonçant avoir le soutien de Paris Match. Banco dit Perpignan !

    Il ne restait plus qu'à convaincre Paris Match de le suivre dans cette aventure. Pari réussi là encore ! Et ça a finit par payer puisque le festival est devenu un événement incontournable.

     

    Visa pour l'image c'est quoi ?

    Cette année comme tous les ans depuis le début des années 90 se tient à Perpignan le Festival du photojournalisme Visa pour l'Image. Répartie sur plusieurs sites incontournables de la ville cette exposition internationale se déroule en 3 temps

    • du 1er au 16 septembre 2018 Visa pour l'image est ouvert à tous, gratuitement,  de 10h à 20h
    • du 17 au 21 septembre 2018 les expositions sont ouvertes uniquement aux scolaires 
    • Visa Off, un festival parallèle soutenu par Visa pour l'image qui permet à des photographes amateurs d'exposer leur oeuvre sur l'un des nombreux sites dédiés. 

    Au cours de cette événement de nombreuses actions de partage et d'échange entre professionnels et particuliers ont lieu:

    • rencontres
    • colloques 
    • dédicaces
    • visites commentées par les photographes
    • projections
    • Mais Visa pour l’image  c'est aussi l’occasion de récompenser et de soutenir le travail d'artistes talentueux et dans cette optique des pris sont attribués. 6 Visa d’or qui ont été créés par Arthus Bertrand sont attribués aux meilleurs reportages réalisés durant l’année écoulée :
    • Visa d’or News, dotation de 8 000 euros par Paris Match
    • Visa d’or Magazine, dotation de 8 000 euros par la région Languedoc-Roussillon
    • Visa d’or de la Presse Quotidienne Internationale,  8 000 euros par la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée
    • Visa d’or France 24-RFI du Webdocumentaire, dotation de 8 000 euros par France24-RFI
    • Visa d’or Humanitaire du Comité International de la Croix-Rouge dotation de 8 000 euros
    • Visa d’or d’honneur du Figaro Magazine, doté de 8 000 euros par le Figaro Magazine

     

    D'autres prix sont également remis durant ce festival tel que le Prix Canon de la Femme Photojournaliste, le Prix Camille Lepage ou encore le Prix ANI-PIXPALACE .

    source photo @visapourlimage.comsource photo @visapourlimage.com

    source photo @visapourlimage.com

    Que vous soyez de la région ou de passage, je vous recommande d'y faire un tour au moins une fois.

    Pour découvrir le nom des photojournalistes, les lieux d'exposition, les horaires des colloques et d'autres informations indispensables, rendez-vous sur le site officiel Visa pour l'Image.

     

    A très bientôt pour un nouvel article :)

    Partager cet article

    Repost0
    Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

    Commenter cet article

    Mominlove 12/09/2018 11:36

    Bon, faudrait que je me motive à y aller au moins un jour. 10 ans que je vis à Perpignan et je n'y ai jamais mis les pieds, non pas que ça ne m'intéresse pas mais j'ai toujours du mal avec les photos choisies. j'en ai vu quelques fois par ci par là et ça me rend souvent triste.