Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Copines, Mamans et Femmes (très) actives

Bons plans, déco, diy, enfants, voyages, mode, beauté, recettes, sport, people, bricolage ...

Copines, Mamans et Femmes (très) actives

Manque de motivation et d'implication à l'école : que faire ?

Manque de motivation et d'implication à l'école : que faire ?

Manque de motivation et d'implication à l'école : que faire ?

En 2020, le taux de décrochage scolaire en France était d'environ 8,2 %. Les principales raisons de ce phénomène sont un manque de prise en charge d'un mal-être ou une absence de motivation qui aboutit à de mauvais résultats. Face à cette situation, il semble nécessaire de s'interroger sur les voies et moyens pour stimuler les enfants à l'école. Je te propose quelques idées intéressantes.

Inscris ton enfant à des cours particuliers

Dans la culture populaire, le manque d'implication ou de motivation des apprenants à l'école est une simple question de volonté. Bien que ce soit parfois le cas, il arrive souvent que des facteurs exogènes entraînent un problème d'adaptation de l'enfant à l'école traditionnelle.

Dans ce cas, la meilleure option serait d'opter pour des solutions comme les cours particuliers. Ce sont des leçons dispensées à titre payant à des élèves en dehors des heures d'école. Elles peuvent se tenir à domicile ou dans un lieu convenu entre les parents et l'enseignant.

Ces cours ont pour objectif de parfaire le niveau des apprenants dans certaines matières, de combler des insuffisances ou simplement de dispenser le savoir. C'est une option intéressante en ce sens qu'elle permet aux enfants en difficulté d'étudier à leurs rythmes sans subir la pression de l'école et des camarades.

Cela dit, en dépit de leur efficacité, il arrive que les cours particuliers ne suffisent pas à capter l'attention de l'apprenant. À ce titre, il serait peut-être préférable d'opter pour le soutien scolaire. C'est une aide personnalisée offerte aux élèves en difficulté scolaire. Très appréciée des parents, elle complète l'enseignement traditionnel. Elle se distingue néanmoins du cours particulier par la personnalisation du suivi.

Bien qu'ils proposent tous les deux un accompagnement à domicile, le soutien scolaire s'occupe exclusivement à l'aide aux devoirs et à la remise à niveau des apprenants. Dès lors, ces derniers pourront mieux suivre le rythme de l'enseignement traditionnel. Je te conseille de contacter des professionnels des cours particuliers et du soutien scolaire sur des plateformes comme Gostudent.org pour avoir plus de renseignements sur les méthodes d'apprentissage.

Manque de motivation et d'implication à l'école : que faire ?

Manque de motivation et d'implication à l'école : que faire ?

Opte pour les écoles alternatives

Bien que les cours particuliers soient très efficaces, elles ne suffisent pas toujours à capter l'attention des apprenants. Parfois, ils ne s'adaptent simplement pas au système éducatif traditionnel. Dans ce cas, il est possible d'opter pour l'une des méthodes d'enseignements alternatives. Les plus répandues sont les pédagogies Montessori et Freinet.

La pédagogie Montessori

C'est une méthode d'enseignement issue des observations de Maria Montessori, une pédagogue italienne. Selon cette méthode, les enfants sont plus concentrés et ont un meilleur contrôle d'eux-mêmes lorsqu'ils sont placés dans un environnement adapté. Les écoles utilisant cette méthode proposent donc des ateliers et programmes qui mettent l'enfant au cœur de son environnement.

Pour les parents, cette pédagogie convient donc parfaitement aux enfants qui manquent d'implication ou de concentration dans la formation traditionnelle. Cela dit, ce type de pédagogie ne convient pas nécessairement à tous les apprenants. Il est donc important de prendre des informations avant toute initiative.

La pédagogie Freinet

À défaut de Montessori, il est possible d'opter pour la pédagogie Freinet. C'est une méthode d'enseignement qui place l'enfant au cœur de son processus d'apprentissage. Reconnue par l'Éducation nationale, cette pédagogie permet à l'enfant de chercher, d'inventer et d'apprendre par lui-même. Il n'est pas soumis à l'étau de l'école traditionnelle. Les apprenants ne sont donc pas dans un système incompatible avec leurs aspirations. Ils ont alors plus de facilité à s'appliquer.

Dans les faits, la pédagogie Freinet passe par le tâtonnement expérimental et par un rythme d'apprentissage individualisé. Elle promeut également l'autonomie de l'apprenant dans l'organisation et la gestion de son planning, ainsi que la collaboration avec les camarades. Enfin, la pédagogie Freinet donne la priorité à une organisation coopérative de la classe ainsi qu'au développement de l'esprit créatif de l'enfant.

Adopte de bonnes pratiques d'apprentissage

Ces différentes solutions contribuent grandement au bonheur éducatif des apprenants. Cela dit, il est tout à fait possible qu'aucune d'elles ne convienne à certains enfants. À ce niveau, il faudra penser à améliorer l'approche traditionnelle de l'école.

Pour capter l'attention des enfants, il faudra renforcer la communication enseignant (parents) — enfant. Cela passera par la combinaison de la communication verbale et non verbale, l'utilisation de l'humour ou encore le développement de la gestuelle.

Il est aussi possible d'utiliser la technique Pomodoro, un outil de gestion qui permet d'organiser l'apprentissage. Elle consiste à répartir plusieurs tâches sur 25 minutes chacune. Elles seront séparées entre elles par 5 minutes de pause. Le principal avantage de cette méthode est qu'elle capte l'attention des apprenants pendant un temps relativement court. Enfin, les enseignants peuvent choisir d'adopter le Whole Training Teaching qui est un outil de gestion de classe très efficace.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

V
Ma fille prend des cours particulier avec une étudiante et on a vu de beaux progrès depuis, elle est redevenue en plusieurs mois une bonne élève.
Répondre
C
Parfois il suffit juste d'un petit coup de pouce, d'une explication différente. Les enfants sont intelligents donc quand ça coince cela peut venir de la méthode, du fait qu'il faille plus de temps à leur cerveau pour assimiler, ou alors il peut y avoir une difficulté non diagnostiquée (les DYS par exemple) et dans ce cas là insister est contreproductif.